academie du gaullisme

ACADÉMIE DU GAULLISME
Président Fondateur
    Jacques DAUER

Actualités Politiques et Économiques  Actualité à la une

Aller au contenu
..
                                   TRAITÉ D'AIX LA CHAPELLE
                                                 ALLÉGEANCE ET SOUMISSION !

Non, il ne s'agit pas du dernier roman de Houellebecq mais du traité d'Aix-la- Chapelle, rédigé en grande discrétion, et qui prétend marquer l'anniversaire du Traité franco-allemand de l'Elysée signé le 22 Janvier 1963.Certes, on ne peut que se réjouir de la réconciliation franco-allemande scellée par le traité de l'Elysée.Toutefois, le traité que les deux gouvernements veulent signer le Mardi 22 Janvier n'est en rien comparable à celui de 1963, lequel organisait entre la France et la République fédérale d'Allemagne des concertations dans les domaines de la défense, de la politique étrangère, de la culture, de l'éducation et de la jeunesse.
On sait ce qu'il advint de ce traité que la Diète fédérale allemande, lors de son approbation, fit précéder d'une déclaration unilatérale soulignant les liens privilégiés de la RFA avec les Etats-Unis pour sa défense, ce qui vida de portée le traité franco-allemand.
Le nouveau traité d'Aix-la-Chapelle est d'une tout autre nature :
Son titre est révélateur de sa nature et de ses objectifs, il ne se limite pas à la coopération entre la France et l'Allemagne mais appelle à " l'intégration franco-allemande ". Rien que ça !
Puis les deux gouvernements égrainent toute une série d'actions pour coopérer en matière de défense, de politique étrangère et notamment au Conseil de Sécurité de l'ONU, en Afrique pour le développement.
L'article 8 - 2 stipule : " L'admission de la RFA en tant que membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies est une priorité de la diplomatie... franco-allemande"La France n'a dès lors plus de politique étrangère propre mais elle l'exerce sous le contrôle de l'Allemagne capitale Berlin ! Le Traité évoque ensuite divers domaines de coopération, la culture, l'enseignement, la recherche et la mobilité qui sont des thèmes classiques de coopération.
Mais la coopération transfrontalière indique que " Les deux Etats dotent les collectivités territoriales des territoires frontaliers et les entités frontalières comme les euro-districts de compétences appropriées... pour surmonter les obstacles à la réalisation de projets transfrontaliers ..."
Prenons garde aux dérives : l'affaire de la Catalogne devrait servir de leçon et tempérer les ardeurs du régionalisme !Ce projet de Traité est une boîte de Pandore ; à l'évidence, E. Macron recherche l'appui de l'Allemagne à tout prix, même au prix du statut de la France au Conseil de sécurité.





         Agenda
                
Prochain dîner-débat de
l'Académie du Gaullisme,
Lundi 18 février 2019
Présidé par
Député de la 5ème circo de Vaucluse,secrétaire général adjoint des Républicains .

              

                                                                          LA LETTRE du 18 JUIN Vingt-septième année - n° 214 - Février 2019


Traité d’Aix-la-Chapelle : coopération ou intégration ?
Par Christine Alfarge
Cinquante-six ans après le Traité franco-allemand signé par le général de Gaulle et Konrad Adenauer, les dirigeants des deux pays ont signé le 22 janvier à Aix-la-Chapelle en Allemagne, un traité appelé « Traité de coopération et d’intégration » s’appuyant nous dit-on sur le socle du Traité du 22 janvier 1963.Que contenait-il à l’époque ?Ce traité prévoyait une coopération étroite entre les deux pays dans les domaines de la défense, de l’éducation et de la jeunesse.

CONTRIBUTIONS DIRECTES AU GRAND DEBAT
par Paul KLOBOUKOFF
A juste titre, les questions fiscales sont au cœur des réclamations. Elles sont déterminantes pour la justice sociale et le pouvoir d’achat… et bien plus. Cependant, le présent article est consacré principalement à des propositions portant sur les institutions, les questions électorales et la gouvernance du pays, vitales, et sur lesquelles la grande majorité des invités à un « grand débat » désorganisé et mal orienté sont privés des informations objectives qui objectives qui leur  

La Fontaine nous l’avait pourtant bien dit
par Marc DUGOIS,
Il y a trois types de dépenses. Celles pour survivre, celles pour préparer le futur et celles pour améliorer la qualité de sa vie. Cela est vrai tant pour les dépenses personnelles que pour les dépenses collectives. La distinction entre les trois types de dépenses n’est pas aisée car elle est très subjective. Les dépenses pour survivre sont très faibles puisque la misère ne fait pas mourir quelle que soit la gêne qu’il y a à écrire cela. Elles sont donc négligeables par rapport

«Et si l'on débattait sur le traité d'Aix-la-Chapelle? »
par Jean-Frédéric POISSON,
Alors que le Président de la République prétend soumettre au débat les grandes orientations de sa politique, il s'apprête à signer le 22 janvier prochain un nouveau traité de coopération et d'intégration franco-allemand. Or, ce Traité d'Aix-la-Chapelle qui doit, selon les mots de l'Élysée, « préparer les deux pays aux défis auxquels ils sont confrontés au XXIème siècle » a-t-il été soumis, ou même présenté aux Français ?

Colombey-les-deux-Eglises ou Colombey-les-deux-McDo :
Quelle France voulons-nous ?
par Ferréol DELMAS
Tout le monde connaît, au moins de nom, Colombey-les-deux-Églises. Petite bourgade de 800 habitants, en Haute-Marne, elle est le fief de la Boisserie, demeure du Général de Gaulle. Colombey-les-deux-Églises est surtout l’image d’Épinal de cette France éternelle, cette France qui jusque dans son nom incarne « le blanc manteau d’églises » dépeinte par le moine chroniqueur Raoul Glaber. « Cette douce France »
..
    CONSTRUIRE L'EUROPE DES RÉALITÉS
suivi de
Guerre et paix au Proche et au Moyen-Orient
Jacques Myard
ACTUALITÉ SOCIALE ET POLITIQUE EUROPE

Jacques Myard poursuit son analyse critique de l'Europe confrontée au décalage croissant entre les élites et les peuples, entre le mythe et le réel. La crise multiforme dont souffre l'Union européenne, l'une des plus graves de son histoire, appelle de toute urgence à renoncer à l'Europe des utopies pour bâtir l'Europe des réalités. La refondation de l'Union européenne se fera impérativement sur le socle du réalisme, sous peine d'imploser. Elle prendra appui sur les Etats-nations d'Europe, ces forces intagibles de l'Histoire, et sur leur coopération pour faire face aux défis du désordre mondial.
Jacques Myard est membre honoraire du Parlement, maire de Maisons-Laffitte, ancien conseiller des Affaires étrangères, et président du Cercle Nation et République.
..
..
..
Jean-Louis Guignard
Vice présiden
Christine ALFARGE
Secrétaire Gle
Georges
AIMÉ
Amir ALFARGE
Pierre CHASTANIER
Alain DUMESNIL
Marc Dugois
Alain ROHOU
Jean-François HAREL
Christian
de VINZELLES

Brigitte TACHOT
Paul KLOBOUKOFF
Retourner au contenu